Une longue absence...

Publié le par M 31

Les mises à jour ont été rares ces derniers temps. La reprise des cours aura naturellement ralenti l’écriture des textes. Ca ne rassurera sans doute personne, mais sachez que cette semaine a été une totale grève du web pour moi aussi. Ceci dit, comme j’ai fini les pavés les plus épais des cours de littérature et de « Français classique, moderne et contemporain », donc… la parution des notes devrait sensiblement accélérer cette semaine, c’est à dire passer  de « Inexistante » a  « faible ».

La seule vraie évolution concerne la liste de liens, dans la section blogs d’amis, et dans la section liens, je préfère vous laisser les parcourir à votre gré… Une seule chose : Si vous n’allez en voir qu’un, passez voir la Planète Orange de Catherine. Pas seulement parce qu’elle a gagné le concours du festival de Romans dans la catégorie Expression citoyenne, mais parce qu’elle évoque le handicap moteur avec une intelligence rare.

 

Histoire de recoller au sujet, je voudrais évoquer un long dimanche de dédicaces… Celles de Martin Vidberg et de Kek, respectivement pour le Journal d’un remplaçant,  et Virginie. Ça aurait pu être encore plus long, sans la présence de Giant Panda et Chipolata, dont je suis très heureux d’avoir fait la connaissance. Merci à eux deux. Ce fut une chouette séance de dédicace, nonobstant mon absence chronique d’idées au moment où le dessinateur vous demande : « Vous avez un souhait particulier pour le dessin ? »… Merci d’ailleurs à Panda de m’avoir dépanné pour Martin Vidberg… Pour Kek, je repasserai… La prochaine fois, je ferai un effort.

Un mot des albums, pour finir

Le journal d’un remplaçant : où l’auteur raconte l’année qu’il a passé comme volontaire désigné pour enseigner dans un établissement spécialisé pour élèves violents. Le dessin de l’auteur, en noir et blanc avec ses personnages en forme de pomme de terre, est assez déroutant au début, mais ne vous y arrêtez pas. Le témoignage contenu dans ces pages est réellement passionnant, sans être aigri ou revendicatif. L’auteur est un instituteur qui aime son métier, et qui se bat pour continuer à l’aimer. Ce livre n’est ni un plaidoyer, ni une réquisition contre l’Education nationale, c’est une réflexion. En tant que tel, elle donne d’abord à réfléchir…  Mais c’est aussi émouvant, et souvent drôle.

Virginie, une histoire qui sent la colle Cléopâtre : où l’auteur, blogueur connu, nous raconte sa première histoire d’amour, à l’école primaire, avec une petite fille de 11 ans, Virginie… et comment il la retrouve, plus de dix ans après, en se promettant de « ne pas se faire de film ». Franchement sympa, ça rappelle de vieux souvenirs, et Kek possède un ton acide qui se marie à merveille au sucre dégoulinant de l’histoire ( n’est-ce pas mignon de retrouver un amour d’enfance ?).

Les Passeurs : Un autre ouvrage, que j’ai découvert pendant la séance de dédicace, scénarisé par Martin Vidberg , et dessiné par Thorn et Mickaël Roux. Le tome 1 semble être la mise en place d’un univers, entre Beetlejuice et Mardi Gras Descendres d’Eric Liberge. C’est prometteur. L’instit sait racconter une histoire. Fréquentation des enfants oblige ?

 

Voila, une autre note est en préparation… Et Merci de votre patience.

 

Le blog de Mickaël Roux

Le bulleblog de Thorn

J'ai également rajouté la bannière de la soirée Gromob...

Publié dans Corps Célestes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mac 03/04/2007 11:34

La BD de kek est vraimment sympa , comme son auteur qui est super cool lors des scéances de dédicace ! :)

Julien 25/03/2007 04:15

J'ai lu "Virginie" lorsque Kek l'a mis en ligne . Et une chose est sure, Kek n'a aucun talent pour le dessin, pour la BD... d'ailleurs c'est une fausse BD. Cet album n'a aucune qualité : dessin, couleur, texte, histoire banalisée, il n'y a plus rien de personnel. C'est lamentable comme lecture. Oui c'est une sous-sous-sous merde. Et puis ce n'est pas de la hargne, je le pensais déjà depuis les premières pages.  Tout es faussé. Je suis sur que si tu vas voir l'ancienne Ecole de Kek, elle ne ressemble pas du tout à son dessin de l'album.  Je préfère plaindre la vraie "Virginie" qui se voit humilier par un dessinateur de sous merde. Il y a un manque sérieux de recherche, tout est faux, aucun travail, je ne ressens rien à la lecture premiere, seconde etc etc .... rien de rien, cet album c'est le grand vide, comme le cerveau de kek à l'instant où il l'a faite. Kek est meilleur au Flash, cette tangente est un échec, et le pire c'est qu'il recommence en ce moment.

Chipolata 24/03/2007 22:58

J'ai toujours pas compris le coup des deux "L", c'est grave docteur ?

Giant Panda 13/03/2007 20:59

Tiens, tu vas rire, mais je viens enfin de comprendre pourquoi il y a deux "L" à nébulleuse... Au début je croyais que c'était seulement pour faire ton intéressant...

M 31 15/03/2007 02:11

Bonjour à vous deux, je suis heureux de vous revoir par ici!
Julien, je n'argumenterai pas. Manifestement, tu as déjà jugé et condamné Virginie. Si tu veux mon avis, la pauvre ne méritait pas tant de hargne.
Giant Panda... Mieux vaut tard que jamais! Et puis... Le titre est aussi conçu pour faire mon intéressant!

Julien 13/03/2007 15:19

Salut, Pouruqoi es tu allé depenser dans un album aussi sous-sous-sous merde que "VIRGINIE" l\\\'histoire où Kek s\\\'est enfilé de la colle cléopatre et pas que dans le nez ... Le problème de cet album, c\\\'est que d\\\'une originalité de vcie, il en fausse tout son contnu, en fait une banalité, un dessin faux, des couleurs fausses, une fausse ambiance .. bah. fais toi vite rembourser cet album sur Ebay !